Copyright-EnergieBioNature-Fotolia_145602_S.jpg

Association DestocamineQuels sont les risques aujourd’hui de laisser 44 000 tonnes de déchets toxiques dans les anciennes mines de sel de la Plaine d'Alsace ?

Syndicats de mineurs et associations se regroupent au sein du collectif DESTOCAMINE pour informer mais aussi coordonner un combat qui sera gagné avec le soutien de la population du bassin potassique, d’Alsace et du bassin rhénan…

Les pouvoirs publics reconnaissent dans deux rapports récents :

- Le rapport de la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) d’avril 2010.

- Le rapport de M. Caffet (Ingénieur Général des Mines) , de juin 2010 En cas de « stockage définitif » des 44 000 tonnes de déchets ultimes, il existe un risque avéré de pollution de la nappe phréatique suite à l’ennoyage de la mine et à la remontée de la saumure polluée.

Même si les experts situent les prévisions d’une pollution majeure de la nappe phréatique à l’horizon hypothétique de 600 ans.

Pouvons-nous aujourd’hui accepter de faire peser un tel danger sur les générations futures ?

Faut-il rappeler la situation à laquelle est actuellement confrontée l’Allemagne avec le stockage dans la mine de sel d’Asse II (Basse Saxe) de 126 000 fûts de déchets radioactifs qui, suite à l’ennoyage de la mine, menacent la région d’une pollution majeure ?

L'Office fédéral pour la radioprotection et la sûreté nucléaire, actuel propriétaire de la mine, a décidé de ramener les fûts à la surface. Leur récupération devrait durer une dizaine d'années, pour un coût d’au moins 2 milliards d’euros, à comparer aux 80 millions d’euros estimés pour le déstockage de Stocamine....

Signez la pétition


http://www.mesopinions.com/Nappe-phreatique-rhenane-en-danger---Rheinische-Grundwasserreservoir-in-Gefahr--petition-petitions-fff35f66964fdfd0b6bbc311db1b98fe.html

Contact

CLCV-DESTOCAMINE
6 rue de Lucelle
68310 Wittelsheim
Tél : 03 89 57 72 54
http://www.destocamine.fr